Penser la transmission procédurale d’émotions : retour sur les enjeux du projet Goblinz Story

Rémi Cayatte, CREM, Université de Lorraine

25 septembre 2019 de 17h à 19h

Salle Afrique, MISHA, Université de Strasbourg

Résumé : Cette communication revient sur les enjeux d’un projet de recherche et développement en cours, le projet Goblinz Story, porté conjointement par le CREM à l’Université de Lorraine et par le studio de développement indépendant Goblinz Studio. Ce projet vise la production d’environnements et de situations de jeux qui transmettent des émotions précises aux joueurs et joueuses, tout en étant générés de manière procédurale. La question théorique de l’agentivité des utilisateurs et utilisatrices, et son application concrète au niveau du game et narrative design sera l’aspect du projet Goblinz Story le plus développé à cette occasion.

Présentation du projet Goblinz story : http://www.expressivegame.com/projet-goblinz-story/

Bibliographie

Rémi Cayatte, 2018, « Temps de la chose-racontée et temps du récit vidéoludique : comment le jeu vidéo raconte ? », Sciences du jeu, n° 9, En ligne ⟨https://journals.openedition.org/sdj/936⟩.

Fanny Barnabé, Julien Bazile, Rémi Cayatte, 2019, « De la société en jeu au jeu comme société : un parcours dialectique », Émulations : Revue des jeunes chercheuses et chercheurs en sciences sociales, n° 30, p. 7-15.

Séminaire Mondes ludiques – intervention de Rémi Cayatte, 25 sept à 17h, MISHA – salle Afrique, Université de Strasbourg
Étiqueté avec :            

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *